L’astronaute Julie Payette, qui a pris part à deux missions spatiales à bord des navettes Discovery et Endeavour, a été nommée au poste de déléguée scientifique du Québec à Washington. Dans le cadre de ses nouvelles fonctions, elle aura pour mandat de faire valoir les forces du Québec en matière de recherche et d’innovation, en faisant notamment la promotion de la Stratégie québécoise de la recherche et de l’innovation.

Julie Payette travaillera également à promouvoir et à développer des alliances pour le réseau ArcticNet, établi à l’Université Laval, qui étudie les enjeux et l’impact des changements environnementaux dans l’Arctique canadien. «La transformation rapide de l’Arctique sous l’influence des changements climatiques et de l’industrialisation est un enjeu de société qui dépasse largement les frontières et qui interpelle les scientifiques de partout dans le monde, a rappelé le recteur Denis Brière. La collaboration de Julie Payette au réseau ArcticNet témoigne de l’excellence et de l’importance des travaux menés à l’Université Laval en matière d’études nordiques.»

Le ministre du Développement économique, de l’Innovation et de l’Exportation, Sam Hamad, a de plus souligné que Julie Payette allait représenter la province auprès des organismes de financement et des centres de recherche américains afin de maximiser les retombées auprès des chercheurs québécois.